Pour qui ?

La spiruline est apréciée par un grand nombre de personnes : 

*celles et ceux qui prennent soin de leur santé [1,2], leur bien-être, pour atténuer le stress, la fatigue, retarder le vieillissement 


*les personnes âgées ou convalescentes [2-3] : qui présentent des carences alimentaires fréquentes, souvent fatiguées.Par son apport en vitamines, en antioxydants, en minéraux et acides aminées. La spiruline accélère la régénérescence du corps.


Les sportifs [1]: La spiruline donne l'énergie nécessaires au sportifs de haut niveaux, renforce la résistance physique, développe la masse musculaire ; accroit la quantité de globule rouge Voir la page "Sports et spiruline" 


*la femme enceinte [4] et le nourrisson [5] : elle garantit un apport équilibré en protéines, vitamines (dont la vitamine B9) et minéraux (fer,...). Pendant l'allaitement, la SPIRULINE favorise la montée de lait.


*l'enfant et l'ados en période de croissance [5] : soutien leur organisme durant la croissance ; accroit la concentration.

les végétariens et végétaliens [1,2,3,11]. Par son apport en protéines (3.5x) plus que dans la viande contenant les 8 acides aminées essentiels et 9 nons essentiels. Par sa B12, qui ne se trouve que dans la viande et les laitages... La spiruline en contient 3 fois plus que le foie cru. Mais seule 20% de la B12 est assimilable. ! Attention aux végétalien-nes qui devront donc compléter la spiruline avec une autre source de vitamine B12. 


Applications et bienfaits
.



Nombreuses études scientifiques montrent que la spiruline en appui aux traitements est bénéfique pour : 

*les personnes atteintes de cancer, de maladies neuro-déficientes (Parkinson, Alzheimer) [2,6,7,8,9,17] : augmente les défenses immunitaires, purifie et régénère les cellules, limite le développement anarchiques des cellules cancéreuses, active des cellules tueuses des cellules cancéreuses. Ces effets multiples permettent d'être pris en compte dans le traitement des cancer. Le canceropole de Toulouse utilise celle çi.

 

*contre les maladies cardiovasculaires, régule l'hypertension, le diabète, le cholestérol [1,3] : grand effet régulateur.


*les personnes atteintes de maladies immuno-déficientes (VIH, myopathie…) 
[9,10,11] : Pour le VIH, elle fortifie considérablement le système immunitaire, empêcherait l'entrée du virus au niveau de la membrane cellulaire, et redonnerait de l'appétit aux malades. A partir d'une certaine dose (10g/j), le nombre de virus par dans le sang aurait tendance à diminuer..
L'Afrique voit dans la spiruline un espoir important produit à bas prix; les firmes pharmaceutiques influentes ne l'apprécient pas!

*contre les méfaits de la radioactivité nucléaire 
[13,14] : Etude portée sur 250 enfants irradiés à Tchernobyl en 1987 consommant 5g par jour. Au bout de 3 semaines la radioactivité disparut des urines / au bout de 2,5ans 82% des enfants n'ont pas eut de cancer de la thyroïde ou autres complications, alors que 100% des enfants qui n'en avait pas pris en ont eut.

*éliminer les métaux lourds 
[13,14] : la spiruline participe ainsi très efficacement au drainage en profondeur et à la détoxification de l’organisme, ainsi qu’à sa réoxygénation

*contre la fatigue anémique 
[12] : La spiruline constitue une excellente source de fer (de 3 à 8mg/5g , hautement assimilable (94%), la spiruline est conseillé aux femmes anémiées

*la peau, les cheveux; et les ongles 
[1,2,3] : Redonne de l'éclat aux cheveux et aux ongles. Garde ou retrouve la vitalité.

Etudes et ouvrages scientifiques


[1] Professeur Falquet J., in « Spiruline, aspects nutritionnels », Antenna Technology, Genève, mai 1996.

[2] Docteur Ames, Proceeding Academy of Sciences USA, Issue 4, pp 1870-1875, pp 1876-1881 , pp 2356- 2361, 19 fév.2002.

[3] Sautier et Trémollières « Valeur alimentaire des algues spiruline chez l'Homme », Annales de la Nutrition et de l'Alimentation 1975.

[4] Semba R.D. et Coll., in « Maternal vitamin A deficiency and mother to children transmission of VIH-1 », the Lancet 343, 1994.

[5] Miao Jian Ren, in «Spirulina in Jianghi China», Society of Applied Algology, Conférence donnée à Lille en septembre 1987 Etat de fatigue, stress, enfants en croissance:«La spiruline est une véritable source de santé pour les enfants» (Jian Ren).

[6]Babu M., Nutrition et Cancer, Vol. 24, pp 197-202, 1995.

[7] – Lisheng L., Marine Sciences, Qindao China, Vol. 5, pp 33-38, 1991.

[8] – Pang Qishen, Acta Genetica Sineca (Journal Chinois de Génétique), Vol. 15, Ayehunie et Coll.,7th, Knysna, South Africa, avril 1996.

[9]Kozlenko R. et Henson R. H., in “Effets sur le virus du sida, le cancer et le système immunitaire”, http://www.spirulina.com/SPLNews.html.

[10]K.Gustavson, Journal of the National Concert, vd.821, n°16, 1989, p-1254-1258

[11] Rule S.A. et Coll., in « Serum vitamin B12 in early disease », American Journal of Hematology, Vol. 47, 1994.
Nayaka N. et Coll., in « Cholestérol lowering effect of spirulina », Nutrition

[12] Atkins R., in « Le Régime Anti-Âge », Plon 2001.

|13] Dardynskaya in “Spirulina natural sorbent of radionucleid”, Rechearch Institute of Radiation Medicine, Minsk, Belarus, 1991.

[14] – Evets L.B., Grodenski State Medical University. Etude du professeur Evets et coll. (1994) Etude a Tchernobyl sur 240 enfants irradiés


[15] Belay et Ota, in «Current knowledge on potential health benefits of spirulina», Journal of Applied Phycology, Vol. 5, pp 235-241, 1993[16] Babu M., Nutrition et Cancer, Vol. 24, pp 197-202, 1995.